Un regard dans mon bac à brosses

Maintenant que la saison des spectacles est terminée, mon bac à brosses est devenu beaucoup plus léger. J’ai retiré tous les affaires supplémentaires, le show sheen, les vernis à sabots et les peignes qui font briller mes chevaux, et je n’ai laissé que les outils de base qui garderont mes chevaux propres, en bonne santé et heureux pendant les mois les plus froids.

J’ai pensé partager ces bases ici et donner une idée de ce à quoi ressemble une saison de toilettage habituelle.

Les outils:

  • EquiGroomer ou lame de délestage
  • Cure-pied avec brosse
  • Brosse en fil d’acier (pour les sabots!)
  • Couteau à sabot
  • Étrile rond en caoutchouc
  • Gant de toilette en caoutchouc souple
  • Étrile en plastique rouge à longues dents
  • Brosse dure 8 « 
  • Brosse douce 8 « 
  • Démêlant et brillance concentré Cowboy Magic
  • Brosse à cheveux régulière
  • Élastiques
  • Protege queue
  • Les ciseaux
  • Bande de hauteur et de poids
  • Brosse de toilettage simple pour chat

Le processus: Je fais d’abord une passe avec l’EquiGroomer qui est un outil composé d’une lame fine avec de très petites dents et d’un manche en bois. Il s’agit principalement d’un outil de saison de perte poils, mais peut être utilisé toute l’année et est idéal pour ramener la saleté proche de la peau et la poil morte à la surface où les autres brosses peuvent l’enlever.


Je choisis toujours les pieds de mes chevaux en premier, je sais même techniquement qu’ils sont censés être les derniers. C’est parce que je me suis retrouvé en oubliant de les faire régulièrement, donc de cette façon, ils sont faits, et je ne peux pas oublier.


La brosse en fil d’acier est un excellent outil qui m’a été suggéré par mon maréchal-ferrant, la brosse peut être achetée dans n’importe quelle quincaillerie, pour environ 5 $. La brosse peut être utilisée (en particulier dans des conditions boueuses) pour nettoyer l’extérieur du sabot et pénétrer dans les zones difficiles d’accès du sabot après sa cueillette. Idéal pour nettoyer avant de traiter le thrush (pourriture de la fourchette).
Pour le couteau à sabot et je recommanderais de demander à votre maréchal-ferrant de vous apprendre à l’utiliser et de vous demander si vous en avez même besoin. Cela dépend de votre cheval. Mon hongre a tendance à faire pousser ses barres assez rapidement entre les trims, ce qui peut les faire s’effondrer et provoquer la formation d’une poche de fumier. J’utilise le couteau à sabot pour enlever la partie trop développée. (J’ai été formé par un maréchal-ferrant pour le faire, alors vérifiez d’abord avec le vôtre!)

Ensuite, j’utiliserai l’un des étriles, celui en caoutchouc lorsque leur poil est encore courte, et celui en plastique une fois que leur poils d’hiver aura complètement poussé.
J’utilise le gant en caoutchouc souple sur leurs visages et leurs jambes pour déloger la saleté et les cheveux morts.


Ensuite, j’utilise la brosse dure pour éliminer la majorité de la saleté.
En utilisant la brosse douce (également connue sous le nom de brosse de finition) de la même manière, j’enlève le reste de la saleté et des poils de tout le cheval. (jambes et visage inclus)
Ensuite, je tourne mon attention vers la crinière et la queue.

J’utilise Cowboy Magic Concentrated Detangler and Shine, ce produit est de loin le meilleur que j’aie jamais utilisé! Après avoir appliqué la quantité nécessaire sur le toupet, la crinière et la queue, je brosse avec la brosse à crinière et queue Oster, également la meilleure que j’ai utilisée, pour éviter de casser les poils.


Bien que les cheveux poussent plus lentement, l’hiver est le moment idéal pour faire pousser une belle et longue queue! Parce que les chevaux n’ont pas besoin de leur queue en hiver pour les insectes, vous pouvez les éliminer sans souci, avec un sac de queue. J’utilise des élastiques simples, et je fais une tresse très lâche, puis je mets la tresse dans un sac de queue en lycra. Je ne brosse la queue de mon cheval qu’une fois par semaine, moins si je peux l’aider.

Si le sac de queue tombe ou doit être refait, peignez d’abord la queue avec les doigts.Si cela suffit pour le tresser, attendez plus longtemps pour le brosser la prochaine fois.
Les trois derniers outils sont plus des extras que des éléments essentiels, mais je les utilise toujours régulièrement, et ils sont très utiles!

Les ciseaux sont toujours à portée de main, couper les poils errants est la principale raison pour laquelle je les garde dans mon bac.
En hiver, les chevaux peuvent perdre du poids sans que nous nous en rendions compte tout de suite, car ils sont souvent recouverts et leur poil d’hiver cache du poids et peut en fait les faire paraître plus gros qu’ils ne le sont. Utilisez le ruban de poids pour suivre leur poids tout au long de l’hiver, si vous remarquez qu’ils perdent du poids, alimentez-les en conséquence.

Last but not least, la brosse pour chat! Je l’utilise principalement pour nettoyer ma sangle de laine, mais aussi mon tapis de selle, mes polos, etc., tout ce que j’utilise pour monter. Surtout quand je recommence à monter au printemps et qu’ils perdent leurs poils!

Voilà, pour le nombre de mots que vous pensez que je passe quelques heures à toiletter les chevaux tous les jours, mais ce n’est pas le cas. Je passe environ 15 minutes par jour à brosser mes chevaux, et c’est en prenant mon temps.

Quelques conseils …

  1. Évitez de trop brosser la crinière et la queue, ce sont une préférence des propriétaires et non une nécessité pour la santé des chevaux.
  2. Utilisez une brosse dans chaque main si vous êtes presser!
  3. Gardez votre fourre-tout organisé! Je ne saurais trop insister sur ce point, vous pouvez perdre beaucoup de temps à chercher l’outil dont vous avez besoin dans un désordre d’équipement de toilettage!
  4. Choisissez et fourre-tout avec beaucoup de poches, désignez une poche à chaque article, et remettez-la après chaque utilisation!
  5. Les brosses sales ne font pas un cheval propre! Nettoyez vos brosses régulièrement. Je lave les miennes dans un seau avec une petite quantité de lessive pour bébé et de l’eau chaude. Laissez-les tremper et rincez bien. (2-4 fois par an)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s